OK

OK Cancel

Thank you

Close

Previous

Quels sont les traitements à suivre pour lutter contre la perte de cheveux ?

Comment fonctionnent les traitements anti-chute ?

J-F. M.: Il existe plusieurs traitements pour lutter contre la perte de cheveux, et ils fonctionnent tous différemment. Avant de débuter un traitement anti-chute, il est impératif de consulter un dermatologue afin qu’il pose un diagnostic précis qui permettra de déterminer quel traitement adopter en fonction de la cause et de la gravité de la chute des cheveux.

Pour la forme la plus courante d'alopécie (alopécie androgénétique), plusieurs options sont disponibles, comme la chirurgie, un traitement médical ou et dans une certaine mesure l’utilisation de solutions cosmétiques.

La procédure chirurgicale la plus courante est la greffe de cheveux. Il s'agit d'une procédure invasive et coûteuse. En fonction de la gravité de la perte de cheveux, plusieurs opérations peuvent être nécessaires pour pouvoir couvrir toutes les zones du cuir chevelu et obtenir des résultats probants.

L'injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) est une autre option. Ici, le chirurgien extrait les propres plaquettes sanguines du patient (riches en facteurs de croissance) puis les réinjecte directement dans le cuir chevelu. Les résultats peuvent cependant varier en fonction de l'individu et la procédure n'est pas comparable à la greffe de cheveux. Les injections de PRP sont plus souvent proposées pour l'alopécie diffuse.

Pour certains types de chute de cheveux, en particulier dans le cas de l'alopécie androgénétique, il existe deux traitements médicaux bien connus qui permettent la repousse des cheveux. (cf question 2)

Sur le marché de la cosmétique, il existe également une large gamme de lotions et de solutions qui contiennent des ingrédients actifs et efficaces contre la perte de cheveux. Ces produits ralentissent les processus menant à la chute des cheveux et favorisent les processus de renouvellement.

En quoi consiste exactement ces différents traitements ?

J-F. M.: En ce qui concerne l'alopécie androgénétique, qui touche plus de la moitié des hommes au cours de leur vie et un grand nombre de femmes après la ménopause, il existe deux traitements médicaux qui favorisent la repousse des cheveux, même si certains individus n’y sont pas réceptifs.

Le finastéride, qui se prend par voie orale, est l'un de ces traitements. Initialement utilisé pour traiter le cancer de la prostate, le finastéride a provoqué un effet secondaire inattendu chez de nombreux patients: la repousse des cheveux.

Le finastéride parvient à stopper l’enzyme qui active les androgènes, hormones responsables de la perte de cheveux dans l'alopécie androgénique.

Le minoxidil est aussi utilisé pour la repousse des cheveux et ses effets ont également été découverts par hasard. Développé à l'origine pour traiter l'hypertension artérielle, ce médicament provoque une croissance importante de cheveux et de poils chez les patients qui l’utilisent. Toutefois, le fonctionnement du Minoxidil n'est toujours pas vraiment compris et il est aujourd'hui essentiellement prescrit comme traitement topique (à appliquer directement sur le cuir chevelu).

La repousse des cheveux survient dans les 3 à 6 mois pour ces deux traitements médicaux, mais s'arrête dès que le patient termine le traitement.

Dans les soins cosmétiques, on retrouvera de l'aminexil, une molécule qui agit en neutralisant l'accumulation et la rigidification du collagène, en particulier dans la gaine conjonctive du follicule pileux - un phénomène observé chez les personnes souffrant d'alopécie. (cf Interview - Les mécanismes biologiques de la chute des cheveux).

Un autre ingrédient actif bien connu est la stemoxydine. Cette molécule stimule les processus de régénération des follicules pileux en mimant les effets d'une absence d'oxygène, connue pour être favorable à la régénération tissulaire en général. Plus récemment, le resvératrol a été associé à la Stemoxydine dans le but de protéger les cellules ciliées des stress oxydatifs.

Les traitements sont-ils identiques que l’on soit un homme ou une femme ?

J-F. M.: Non, les traitements ne sont pas tout à fait les mêmes.
Le finastéride est généralement prescrit aux hommes.
Le minoxidil, en revanche, peut être prescrit tant aux hommes qu’aux femmes, mais à des doses différentes - généralement 2% pour les femmes et 5% pour les hommes. Les lotions et solutions à base d'ingrédients actifs comme l'aminexil ou la stemoxydine sont également prescrites tant aux hommes qu’aux femmes.
De manière générale, une visite chez le dermatologue, qui évaluera les antécédents familiaux et le mode de vie ou les habitudes alimentaires du patient pour détecter d'éventuelles carences nutritionnelles, est vivement conseillée.

Tags:

Entretien avec Jean-François Michelet, responsable du groupe de Recherche avancée chez L'Oréal

Il existe plusieurs traitements pour lutter contre la perte de cheveux, et ils fonctionnent tous différemment.

Skinconsult

ALGORITHME DE DÉTECTION DES SIGNES DE L’ÂGE
DÉVELOPPÉ EN COLLABORATION AVEC DES DERMATOLOGUES

1 minute
pour analyser
votre peau

Prenez un selfie

Complétez
votre profil

Obtenez votre routine beauté personnalisée

RidulesVotre force
Rides
sous les yeux
Votre priorité
Manque de
fermeté

Découvrez
skinconsultai

circle1circle2circle3circle4
loading : 0,554 sec