getGeoIPCountryCode = US SiteAppCode = BE_FR Test : 'BE_FR/US'

OK

OKCancel

Thank you

Close

Exercice physique et ménopause

Exercice physique et ménopause
  • favoris

Durant la ménopause, il est essentiel de continuer à bouger. Le sport est trop souvent perçu comme une simple façon de perdre du poids alors que ses bienfaits pour la santé et le bien-être sont  au fait bien plus variés.

Profitez de ce nouveau chapitre de votre vie pour adopter un mode de vie plus sain et prendre quelques bonnes habitudes à conserver éternellement !

5 excellentes raisons de faire de l’exercice durant la ménopause

Le sport offre une solution manifeste à presque tous les soucis rencontrés durant et après la ménopause.

1. Garder la forme et combattre le vieillissement

Au moment où le métabolisme corporel privé de ses stimulations hormonales ralentit, bouger est une façon de le redynamiser, voire de le régénérer. Des études démontrent que les sports d’endurance retardent le vieillissement cellulaire en combattant le raccourcissement des télomères sur les chromosomes de l’ADN. Nous savons aussi que le sport réduit les troubles inflammatoires, autres responsables du vieillissement.

2. Être heureuse

Le sport stimule la production d’endorphines, aussi appelées hormones du bonheur, qui nous mettent de bonne humeur. Tout concourt donc à nous faire du bien tant physiquement que mentalement. 

3. Eviter les soucis cardiovasculaires

Le sport réduit les facteurs de risque : il a des effets bénéfiques sur la circulation sanguine car il dilate les artères, améliore la capacité cardiaque, donc soulage la fatigue du muscle cardiaque, combat le mauvais cholestérol et les triglycérides et favorise le bon cholestérol.

4. Contrôler son poids

La ménopause encourage la prise de poids. Cependant, le sport régule le métabolisme des glucides, amplifie la dépense énergétique et améliore le rapport entre la masse graisseuse et la masse musculaire en stimulant le développement musculaire.

5. Combattre l’ostéoporose

Le sport améliore la fixation du calcium dans les os, notamment lorsqu’il implique un impact au sol et des vibrations comme c’est le cas avec la course à pied.

Pas encore convaincue ? Vous entamez, ne l’oubliez pas, un nouveau chapitre de votre vie ; c’est le moment idéal de revoir votre emploi du temps et d’y inclure quelques précieux instants pour vous. Prendre soin de soi n’est ni futile, ni égoïste, ni un luxe, bien au contraire. Prendre soin de soi et de son corps est la meilleure façon d’opérer en douceur cette transition et de profiter des prochaines années, qu’importent les changements et les défis que la vie vous réserve.

Quel est le sport le plus indiqué durant la ménopause ?

Le sport le plus indiqué est simplement celui que vous pratiquerez sur la durée. Le truc est de vous trouver une source de motivation. Parce qu’inévitablement, vous devrez faire preuve de régularité. Il ne suffit pas de s’exercer une fois de temps en temps, vous devez vous entraîner régulièrement. Ainsi, même s’il est important de choisir une activité qui vous plaît et un endroit motivant, avant tout, il faudra y consacrer du temps et vous accrocher. De préférence, l’activité choisie devra être pratiquée 2 à 4 fois par semaine. La bonne nouvelle est que tous les sports se valent. Idéalement, vous devriez combiner deux activités complémentaires selon le principe suivant : Un sport d’endurance à haute intensité et une activité plus douce.

Quel sport d’endurance durant la ménopause ?

Choisissez un sport d’endurance pour renforcer la fonction cardiaque, brûler les calories et développer la masse musculaire et pratiquez-le durant 30 à 45 minutes deux fois par semaine !

Course à pied

Un des sports les plus efficaces pour combattre les symptômes de la ménopause en raison, notamment, des impacts produits avec le sol qui renforcent les os, ses effets sont aussi bénéfiques d’un point de vue cardiaque. Toutefois, soyez attentifs à choisir les bonnes chaussures de course, adaptées à vos pieds et à votre foulée ! Des études démontrent que la course pratiquée entre une et deux heures et demi par semaine, en deux ou trois sessions et à une allure modérée (suffisante pour causer un léger essoufflement) augmente l’espérance de vie.

Marche

Pratiquée avec des chaussures adaptées et à une vitesse de 5 à 6 km/h, la marche constitue véritablement un sport à part entière, dénué de contre-indication. Il s’agit d’une option valable pour vous remettre à bouger si vous avez perdu, depuis plusieurs années, l’habitude de vous exercer et souhaitez reprendre une activité qui ne soit pas trop intimidante. Investissez dans un podomètre et visez un objectif de 10 000 pas par jour !

Natation

La nage fait travailler les muscles des jambes et du haut du corps. Le corps est soutenu dans l’eau et la flottaison protège les articulations fragiles, mais cela signifie que cette activité n’améliore pas la masse osseuse.

Cyclisme

Si la course à pied est trop « rude » pour vos articulations, le cyclisme est une bonne option alternative pour stimuler les muscles des jambes, des fessiers et du dos, sans oublier la musculature abdominale et périnéale. Cependant, comme la natation, le cyclisme est sans effet sur les os.

Quel activité « douce » durant la ménopause ?

Ajoutez, deux fois par semaine, une session d’une heure d’une activité douce à votre sport d’endurance pour améliorer votre souplesse, votre équilibre et la tonicité des muscles abdominaux soutenant les os !

Yoga

Un des principaux atouts de cette discipline dont les bienfaits ne sont plus à prouver est qu’elle peut être adaptée à n’importe quel niveau pour la rendre accessible à tous, même aux débutants ! Il existe divers types de yoga, certains plus ou moins dynamiques, athlétiques ou poussés pour répondre aux envies et aux capacités de chacun. En général, le yoga contribue à préserver la souplesse des articulations, maintenir la mobilité, soulager les douleurs dorsales et stimuler la circulation sanguine. Il améliore aussi l’équilibre, renforce les muscles abdominaux et facilite la maîtrise pondérale. Sans oublier, bien sûr, ses bienfaits avérés sur la réduction du stress et de l’anxiété.

Pilates

Bien qu’elle partage de nombreuses caractéristiques avec le yoga (souplesse et équilibre améliorés, tonicité des muscles abdominaux), la méthode implique que chaque posture se concentre spécifiquement sur les abdominaux et le périnée… une véritable aubaine !

Qigong

Combinaison d’exercices de respiration associée à des postures statiques et en mouvement, cette discipline traditionnelle chinoise renforce la ceinture abdominale, stimule l’équilibre et soulage les tensions dorsales. Toutes les postures sont lentes et douces, un attrait potentiel pour celles que le sport intimide.

Vous voulez découvrir ces produits par vous-même ? Alors achetez-les chez votre pharmacien le plus procheou en ligne !

NOS PRODUITS

  • Neovadiol Gf - Vichy  Soin Densifieur Defroissant - Vichy
  • Neovadiol Gf - Vichy Neovadiol Magistral Elixir - Vichy
  • Complexe Substitutif - Peaux normales à mixtes
  • LES PLUS LUS

    go to top