OK

OK Cancel

Thank you

Close

Previous

LES
AGRESSIONS
du cuir chevelu

Un cuir chevelu attaqué en permanence : agressions mécaniques

Bien que la plupart des soins de la peau visent sa douceur et son bienêtre, les soins apportés aux cheveux sont synonymes d’agressions du cuir chevelu – presque quotidiennement – notamment les agressions par frictions répétées. Celles-ci, souvent trop intenses et donc néfastes pour les cheveux et le cuir chevelu, se produisent de diverses manières : brossage ou peignage trop agressif, application trop vigoureuse de shampooing ou friction trop forte lors du séchage des cheveux. 

Les frictions prolongées entre la cuticule pilaire (couche protectrice externe de la tige du cheveu) et le cuir chevelu affectent et érodent ce dernier. Cela entraîne la chute de 20 à 30 fois plus de cellules cornées (cellules mortes présentes à la surface de la peau) que lors d'un simple shampooing. En d’autres mots, la friction des cheveux contre le cuir chevelu entraîne une exfoliation plus intense que celle de peau contre peau.

Bien que la desquamation soit très utile dans certains cas pour éliminer les cellules et les squames indésirables (les pellicules par exemple), elle pose également un défi constant vis-à-vis du renouvellement cutané (processus naturel de renouvellement de la peau). Toutes les zones de la peau touchées par un frottement permanent (paumes des mains, plantes des pieds, etc.) présentent un épaississement de la peau, conséquence directe d'un processus accéléré de renouvellement de l'épiderme. Le cuir chevelu ne fait pas exception.

En plus de ces agressions, une exposition intense ou prolongée à la chaleur (50°-125°C) d'un sèche-cheveux, par exemple, peut provoquer un dessèchement du cuir chevelu, qui entraîne à son tour une augmentation de la desquamation. 
Ces diverses actions réunies peuvent provoquer une sensation d’inconfort au niveau du cuir chevelu. 

Masser délicatement celui-ci et appliquer un masque relaxant et hydratant peut aider à soulager cette sensation.

À retenir :

La douceur doit être la règle d’or en ce qui concerne toutes les procédures réalisées et tous les accessoires employés pour des soins capillaires.

Un cuir chevelu attaqué en permanence : processus naturel

La couche supérieure du cuir chevelu est un micro-écosystème riche et complexe qui est quotidiennement confronté à des réactions épidermiques (liées à l'épiderme) ou neurales (liées aux nerfs). Cette zone est constamment recouverte de sueur, de sébum et de résidus épidermiques qui « nourrissent » l'abondante flore microbienne de la peau (bactéries et levures composant le microbiome).

L'état pelliculaire, qui est le résultat d'un écosystème déséquilibré, est probablement la meilleure illustration de ces interactions.

En résumé, l'épiderme du cuir chevelu est constamment sollicité et réagit en déclenchant un processus de renouvellement cellulaire accéléré. Ce processus cutané est identifiable à son épaisseur plus importante par rapport aux autres zones de la peau et à une couche basale irrégulière (jonction entre l'épiderme et le derme) qui produit une couche cornée (cellules mortes) plus épaisse mais lâche. C'est le cas pour pratiquement chaque individu, quel que soit son sexe ou son origine ethnique.

À retenir :

Le cuir chevelu doit être considéré comme l'exemple parfait d'un écosystème présentant de nombreuses interactions biochimiques, physiologiques et microbiologiques. Cette vision ouvre la voie à diverses applications cosmétiques (hygiène, soin, adoucissement, contrôle microbien, etc.).

HUB_CONTENT_DHSC_CONTENT_59_THE_SCALP_AGGRESSIONS_BRUN.jpg

Skinconsult

ALGORITHME DE DÉTECTION DES SIGNES DE L’ÂGE
DÉVELOPPÉ EN COLLABORATION AVEC DES DERMATOLOGUES

1 minute
pour analyser
votre peau

Prenez un selfie

Complétez
votre profil

Obtenez votre routine beauté personnalisée

RidulesVotre force
Rides
sous les yeux
Votre priorité
Manque de
fermeté

Découvrez
skinconsultai

circle1circle2circle3circle4
loading : 0,562 sec