OK

OK Cancel

Thank you

Close

La ménopause met-elle un terme à l’endométriose ?

  • favoris

Il n’est pas toujours facile de savoir si la ménopause met un terme à l’endométriose. C’est pourquoi, nous vous aidons à comprendre davantage cette pathologie. Peut-elle s’arrêter un jour ?

La ménopause met-elle un terme à l’endométriose ?

L’endométriose, c’est quoi ?

C’est un trouble gynécologique qui touche jusqu’à 1 femme sur 10.

Règles douloureuses, douleurs durant les rapports sexuels ou encore problèmes gastro-intestinaux sont les symptômes les plus courants de l’endométriose.

Il s’agit d’une pathologie gynécologique bénigne qui est caractérisée par la présence d’un tissu endométrial qui se développe à l’extérieur de l’utérus et du myomètre (péritoine, pelvien, ovaires, système digestif). L’endométriose est liée au reflux du sang provenant des trompes de Fallope dans la cavité péritonéale (partie abdominale contenant l’estomac, les intestins et le foie) au cours de la période menstruelle.


Avec l’arrivée de la ménopause, les symptômes liés à l’endométriose cessent-ils ?

Les symptômes liés à l’endométriose sont très intenses durant les années où la femme est en mesure de procréer et la fin des règles atténue ces douleurs très éprouvantes.

L’arrivée de la ménopause signifie une production moins importante d’œstrogènes ce qui a pour résultat d’amoindrir les douleurs. Cela peut s’expliquer par le fait que les lésions provoquées par l’endométriose « s’endorment » en l’absence de sécrétion hormonale.
En revanche, un traitement hormonal peut activer à nouveau les lésions causées par l’endométriose et, par conséquent, provoquer le retour des douleurs pelviennes et/ou des saignements.

En conclusion, chaque cas doit être évalué individuellement car chaque femme est différente. Même si la ménopause peut réduire les douleurs causées par l’endométriose, il n’est pas certain qu’elles disparaîtront lors de l’arrêt des règles.

Ce que vous devez retenir concernant l’endométriose et la ménopause.

● Atteindre la ménopause ne signifie pas spécifiquement un arrêt des symptômes liés à l’endométriose.
● Un traitement hormonal peut réactiver les lésions causées par l’endométriose et, par conséquent, provoquer le retour des douleurs pelviennes et/ou des saignements.
● Continuez à vivre pleinement votre vie et profitez des signes d’améliorations qui s’offrent à vous.

SOURCE:


1. Bulun SE. Endometriosis. N Engl J Med 2009;360:268–279.

LES PLUS LUS

go to top